Histoire de Chalencon

Étymologie: la racine « kal » du nom pourrait être pré-celtique et signifierait un tas de cailloux, tandis que le suffixe « anco » désignerait la forme d’un monticule.

Chalencon fut oppidum gaulois puis garnison romaine avant de devenir l’une des plus ancienne baronnie du Vivarais à partir du Xe siècle.

S’étendant sur 84 paroisses et clochers , elle appartient successivement à la Maison de Poitiers, aux ducs de Savoie, aux Rois de France, à la maison de Lorraine.

thumb_DSC_0014

Durant les guerres de religions du XVI et XVII siècles, la contrée étant devenue protestante, Chalencon fut le théatre de nombreuses batailles.
En 1574, la ville est prise par les huguenots, les fortifications sont démantelées. Dix ans plus tard, la place forte restaurée doit soutenir le siège de l’armée catholique. Sur ordre de Louis XIII en 1623, la garnison est dissoute, les remparts définitivement rasés. Malgré la menace qui pèse, des représentants de toutes les églises protestantes du Vivarais se réunissent à Chalencon durant l’été 1683.

A l’automne, après le combat de la montagne de l’Herbasse où 200 protestants sont attaqués, les dragons du roi démolissent le temple, brûlent la Bible et pillent la cité.

Des restes du mur d’enceinte qu’on aperçoit encore aujourd’hui révèlent l’ancienne fonction de forteresse de la ville.

La porte des Autrichiens, la rue royale avec ses arcades du XVIe siècle, ses fenêtres renaissances et ses échoppes, la tour carrée et les mesures à grains sont les temps forts d’une découverte de Chalencon.

Sous Charlemagne, le bourg devint un centre administratif important et une place forte.

Baronnie depuis le Xe siècle dotée d’une cour de justice jusqu’au XVII e

En 1551, Diane de Poitiers qui y possédait un château y fit établir foires annuelles et marchés.

Chalencon fut la capitale judiciaire et commerciale des terres dépendantes des comtes de Valentinois.

A la période de la révolution Chalencon connaît la surpopulation avec 1500 habitants, ce qui aura pour conséquence la mise en valeur des terres difficiles par l’aménagement des terrasses.

Chalencon reste aujourd’hui l’un des plus beaux exemples de villages perchés de cette région.

Accès Rapide