Repas des Aînés

La municipalité de Chalencon vous invite à son traditionnel banquet des seniors ouvert à tous. C’est dans une ambiance conviviale et chaleureuse que ce banquet se déroule chaque année et permet de resserrer les liens entre les différentes générations de Chalencon. Ce moment de partage avec les élus permet à chacun d’évoquer les nouveaux projets et de faire remonter les besoins de nos anciens. Cet événement demeure un beau moment d’échange et de partage intergénérationnel.

Voir l'agenda complet

samedi 25 janvier  12:00

Salle Polyvalente

ÉLECTIONS MUNICIPALES DE 2020

Maison de Services au public

La Maison de service au public à Vernoux en Vivarais se situe des les locaux de la Maison de santé pluri professionnelle et de services à la population. Ce guichet est ouvert aux horaires suivants : Lundi de 13h30 à 17h – Mardi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h – Mercredi de 9h à 12h30 – Jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h – Vendredi de 13h30 à 17h.

Les principales missions des agents des MSAP sont :

  • l’orientation et la mise en relation avec le partenaire,
  • l’information de premier niveau,
  • l’aide à toutes démarches sur internet,
  • l’aide à la compréhension de courrier,
  • l’aide aux démarches administratives.

Plus d’informations:

Maison de services au public
Tél. : 09 67 80 73 29
Courriel : msap.vernoux@privas-centre-ardeche.fr
Adresse : 25, avenue Vincent d’Indy à Vernoux en Vivarais

 

Souscription

Participez à la souscription:
https://www.fondation-patrimoine.org/les-dons-et-soutiens/faire-un-don?project=126

Les orgues de Chalencon ont été offertes par Jean-Frédéric ARSAC en 1974. C’est un instrument de facture hollandaise datant des années trente.

Cet instrument doté de deux claviers de 56 notes et d’un pédalier de 30 notes est riche de dix-huits jeux.

Depuis l’origine, des concerts de musique classique sont organisés à Chalencon et “l’Ete musical” est un festival  connu et reconnu pour la qualité des musiciens accueillis à cette occasion.

Avant son décès, Jean-Frédéric ARSAC a légué cet instrument à la commune de Chalencon qui a encouragé la création de l’association “des Amis de l’orgue” dont la mission est de veiller à la conservation et à la valorisation  de l’instrument par l’organisation de concerts lors  de “l’été musical”.

Pollution Atmosphérique

Le niveau « information et recommandation » du dispositif inter-préfectoral relatif à la pollution atmosphérique est activé dans le bassin Ardèche Ouest pour le polluant PM 10, au minimum pour les prochaines 24 heures.

Voir le Communiqué du 31 décembre 2019 à 13 h 30

Carte de vigilance des zones concernées

Conseil Municipal – Année 2019

Délibérations et comptes-rendus 2019

Les délibérations et les comptes-rendus des Conseils Municipaux sont consultables et téléchargeables, conformément à l’article R. 2313-8 du Code général des collectivités territoriales.

Compte rendu CM du 8 novembre 2019

Compte rendu CM du 13 septembre 2019

Compte rendu CM du 28 juin 2019

Compte rendu CM du 29 mars 2019

Compte rendu CM du 1er février 2019

Droits de l’enfant – Lutte contre le harcèlement

Protection des enfants : Contactez le Défenseur des droits

Soins, éducation, justice, protection sociale… Si vous considérez que les droits fondamentaux d’un enfant ne sont pas respectés ou qu’une situation met en cause son intérêt, vous pouvez faire appel au Défenseur des droits (les enfants et les adolescents pouvant également eux-mêmes contacter le Défenseur).

Vous avez la possibilité de saisir le Défenseur par voie électronique en remplissant un formulaire de réclamation en ligne .

Il est également possible de :

  • contacter les délégués du Défenseur des droits assurant des permanences en divers points d’accueil (préfectures, sous-préfectures, maisons de justice et du droit) ;
  • téléphoner au 09 69 39 00 00 ;
  • envoyer directement un courrier postal sans affranchissement (Défenseur des droits – Libre réponse 71120 – 75342 Paris CEDEX 07).

Défenseur des droits en Ardèche

Non au harcèlement

Actualités du site education.gouv.fr​

Lettre d’info du SCoT n°4

Un Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) est un document de planification et d’urbanisme qui définit les grandes orientations d’aménagement pour un territoire donné, et pour le long terme (réflexion pour les 15 à 20 ans à venir). Le SCOT est un document vivant, il peut être, si nécessaire, modifié ou révisé dans son ensemble.

Le SCOT se doit d’assurer la cohérence des politiques publiques d’urbanisme. C’est un document qui définit l’équilibre entre les choix de protection et les options de développement. Son contenu précis est défini par le code de l’urbanisme. Il abordera notamment les thèmes de l’habitat, du développement économique, touristique, commercial, des déplacements, de la préservation de l’agriculture, des paysages, des corridors biologiques….

Jusqu’à l’été 2010, les SCOT n’étaient obligatoires que pour les agglomérations de plus de 50 000 habitants. Depuis l’approbation du Grenelle de l’environnement (12 juillet 2010) ils deviennent obligatoires pour l’ensemble du territoire national. A partir du 1er janvier 2017,en l’absence de SCOT, les communes seront sous le régime de la constructibilité limitée et ne pourront plus ouvrir de zones d’urbanisation future (Art. L 122-2 du Code de l’Urbanisme).

Le Syndicat Mixte Centre Ardèche regroupe 3 intercommunalités (Val’Eyrieux, Pays de Lamastre et la Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche).

Il est composé de 84 communes et compte près de 63 000 habitants. Il a porté un CGD (Contrat Global de Développement) jusqu’en 2007, puis un CDRA (Contrat de Développement Rhône-Alpes) jusqu’en 2012 et un CDDRA (Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes) jusqu’en 2016.

Aujourd’hui, il est la structure porteuse du Schéma de Cohérence Territoriale pour l’ensemble du Centre Ardèche et prend également part au suivi du programme européen Leader.

Une fois le SCoT approuvé, le Syndicat aura en charge de suivre son application auprès des communes (PLU) ou des communautés de communes (PLUi) du périmètre.

NON. Car il est important d’harmoniser et de coordonner les projets des communes et intercommunalités, dans la mesure où ces projets peuvent avoir des conséquences sur les territoires voisins : le choix d’une commune de développer largement et rapidement de nouvelles zones d’habitat, ou encore une grande surface commerciale ou industrielle a des incidences sur les autres communes (départ de certaines populations, augmentation des déplacements par exemple). Il est donc normal que ces choix, dans leurs grandes lignes, fassent l’objet d’une vision d’ensemble et de décisions collectives.

Mais, il ne servirait à rien de poser des règles générales si chacun, au niveau communal, pouvait refuser de les appliquer. Les décisions locales –carte communale, PLU–devront être compatibles avec le SCOT : leurs règles ne devront donc pas être contradictoires avec les principes définis par le schéma, mais devront concourir à leur mise en œuvre.

Ils sont nombreux car le SCOT étant un document politique il résulte d’une phase importante de concertation. Les principaux acteurs sont les élus, les instances de l’Etat, les Chambres consulaires, les associations et les citoyens.

La procédure d’élaboration d’un SCOT est une procédure lourde : elle comprend de nombreuses études, des phases de concertation et une enquête publique. La durée d’élaboration d’un SCoT est en moyenne de 3 ans.

À l’initiative des communes ou de leurs établissements compétents, le préfet délimite un périmètre d’un seul tenant et sans enclave.

Il appartient aux intercommunalités (EPCI) compétentes en matière de SCOT de prendre l’initiative et de proposer un périmètre qu’elles jugent adapté. Ce périmètre doit être proposé par une majorité des EPCI concernés.

Le périmètre est publié par le préfet, après un vote à la majorité des deux tiers des élus. Les EPCI compétents en matière de SCOT votent en lieu et place des communes –puisque celles-ci lui ont délégué cette compétence.

Les thématiques abordées sont par exemple : l’habitat, les services, le développement économique, le commerce, l’environnement, les équipements, les déplacements, le numérique, l’agriculture, la conchyliculture…

Un Rapport de Présentation (cf. Articles L 122-1-2 et R 122-2 du Code de l’Urbanisme)

Un Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) (cf. Articles L 122-1-3 et R 122-2-1 du Code de l’Urbanisme)

Il répond à la question : Que va-t-on faire ?

Document d’Orientation et d’Objectifs (DOO) (cf. Articles L 122-1-4,5,6,7,8,9 et 10 et R 122-3 du Code de l’Urbanisme)

Il découle directement des choix fait dans le PADD et répond à la question : Comment allons-nous le faire ?

Ardèche : Après les dernières pluies, l’interdiction de brûler les végétaux est levée

La préfecture de l’Ardèche a levé ce lundi 8 avril l’arrêté pris la semaine dernière, interdisant l’emploi du feu en raison de la sécheresse.

Grâce aux dernières pluies, la situation météorologique ne nécessite plus d’interdire l’emploi du feu dans le département. Françoise SOULIMAN, préfet de l’Ardèche a donc abrogé ce jour, l’arrêté préfectoral du 1er octobre interdisant temporairement l’emploi du feu sous toutes ses formes sur l’ensemble du département.

Toutefois, la prefecture rappelle que l’emploi du feu reste strictement réglementé et que seuls : 

• Les agriculteurs et les forestiers sont autorisés à incinérer les végétaux générés dans le cadre de leurs activités professionnelles ;
• Les particuliers soumis aux obligations légales de débroussaillement autour des habitations et installations lorsqu’elles sont situées à moins de 200 m des bois, forêts landes et maquis sont également autorisés à incinérer les végétaux coupés à cette occasion.

Ces opérations sont soumises à déclaration préalable.  

Le brûlage de tous les déchets y compris végétaux issus de travaux de jardinage ou d’entretien d’espaces verts est strictement interdit….Outre les risques d’incendie, ce brûlage émet des particules fines particulierement nocives, en premier lieu pour les personnes a proximité du feu…
Sachez qu’il est moins polluant pour l’atmosphère de les apporter à la déchetterie !

Consultez l’arrêté préfectoral

Médiathèque

Chers lecteurs, habitués ou nouveaux inscrits, bonjour !

Cette semaine, grâce au passage du bibliobus,

Nous avons échangé et renouvelé environ 500 livres de nos rayonnages.

Nous vous attendons pour vous faire découvrir ce nouvel arrivage !

Le renouvellement des CD aura lieu cet hiver.

N’hésitez pas à poser vos questions sur les collections en cours ou à nous solliciter pour toutes difficultés d’accès aux ressources numériques.

L’équipe bénévole.

RECENSEMENT DES JEUNES

Dans votre entourage proche, amical, familial, vous connaissez sans doute un jeune de 16 ans. S’est-il fait recenser ?

À cet âge, les adolescents ont souvent d’autres préoccupations et pourtant : le recensement est obligatoire. Il permet d’être convoqué à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) et d’être inscrit d’office sur les listes électorales. Il est également obligatoire pour l’inscription au permis de conduire et aux examens (BEP, Baccalauréat, …)

Pour s’inscrire, rien de plus simple : sur internet sur le site www.service-public.fr ou à la mairie de votre domicile en vous munissant des documents suivants : pièce d’identité et livret de famille.

Conseil Municipal – Année 2018

Tous les comptes rendus des conseils municipaux période 2018


Compte rendu du 9 Février 2018
Compte-rendu-CM-du-3-avril-2018
Compte rendu du 17 Mai 2018
Compte-rendu CM du 29 juin 2018
Compte-rendu CM du 27 juillet 2018
Compte-rendu CM du 30 novembre 2018

Un site pour les jeunes : M Ta Terre !

L’ADEME* propose aux jeunes un site Internet pour trouver toutes les explications sur le développement durable, le changement climatique, des infos, des conseils pour tous les jours, des photos à télécharger, des vidéos  un espace pour exprimer ses idées et poser des questions, et aussi une rubrique pour mieux préparer ses exposés.

*(Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)

http://www.mtaterre.fr/

Chalencon sur France 5

Un reportage de France 5 sur l’animation autour de J.P Bouillaud qui a eu lieu en début d’été à Chalencon.

Plusieurs plans sont tournés dans le village au début et des séquences nocturnes de l’animation dans les bois autour de la salle des fêtes vers 20 minutes à la fin. Un beau souvenir de cette expérience grâce à la collaboration d’écran village

 

Accès Rapide